Bleu de Saint Jean : découvrez sa force et son caractère

Bleu de Saint Jean, fromage persillé normand

Partager cette publication

Bleu de Saint Jean : découvrez sa force et son caractère

1200 : c’est le nombre de fromages en France ! À chaque région, son patrimoine laitier. En Normandie, l’emblématique Camembert aurait pu donner son nom à l’un des départements tant sa réputation dépasse les frontières. Toutefois, des petits nouveaux, qui se démarquent des pâtes molles locales, trouvent leurs places sur les tables de la région et font varier les plaisirs du palais des gourmands. C’est le cas du Bleu de Saint Jean. Nous parions que la présentation ci-dessous va vous faire saliver !

Le fromage bleu de Normandie

Une pâte persillée douce

Oui, oui ! Vous avez bien lu : le terroir normand possède aussi son fromage bleu qui n’est donc pas réservé qu’aux altitudes auvergnates. Eh non, il n’est pas issu de bovins au pelage azur, cousins des mauves dédiés au chocolat…

Vache bleue "La Talboisière"

Le Bleu de Saint Jean est à base de lait cru entier, trait des pis des vaches de la Talboisière. Brassage et affinage méticuleux sont à l’origine de sa texture, souple et dense à la fois. Le persillage doux est apprécié de tous ceux qui l’ont savouré. Les plus réfractaires, rebutés par le souvenir du goût fort de son célèbre aîné aveyronnais, se sont convertis après dégustation. Ici, il s’agit juste d’une très légère pointe de piquant qui vient réveiller une pâte pressée.

Reconnaissable à sa fine croûte grise qui tranche avec sa pâte jaune clair parsemée de veines bleues ou vertes, il s’apparente à un croisement entre une tomme et une fourme d’Ambert. Il est l’un des préférés de nos clients et rencontre un franc succès sur nos étals. Ceux qui y ont goûté nous en font toujours un retour élogieux et en redemandent !

Une fromagère passionnée

Nous affectionnons le Bleu de Saint Jean, d’abord parce qu’il est bon, mais aussi, car il est né, comme notre Drive, au cours de cette année si particulière de 2020. L’histoire de sa créatrice, Lucie Prunier, nous a beaucoup séduites, lorsque nous avons rencontré nos premiers producteurs.
En effet, Lucie appartient à la 4e génération de la ferme familiale des Talboisières, dans l’Orne. Après des études agricoles et un tour du monde (rien que ça !), elle a souhaité tout apprendre sur la transformation du fromage et s’est formée dans 3 régions différentes. Son atelier de production et d’affinage, conçu de ses mains, a évidemment été implanté sur l’exploitation parentale. Cette dernière est la terre d’élevage de vaches laitières et d’une agriculture raisonnée.
Après une phase de préproduction de plusieurs mois, qui lui a permis de mettre au point le fromage parfait, Lucie a pu commencer à vendre son bleu à la ferme. Quelques mois après, c’est une autre star qui a vu le jour : le P’tit Michelot (l’un de nos best-sellers au Drive !)
Lucie Prunier, créatrice du Bleu de Saint Jean

Le Bleu de Saint-Jean en cuisine

Le Bleu de Saint Jean se déguste, en priorité, tel quel, sur un bon pain BIO (et nous ne saurions que vous recommander celui de Pain Vivant !) et égayera vos planchas-apéro du samedi soir en accompagnant de la charcuterie.Côté œnologie, les fromages persillés s’accordent particulièrement avec des vins doux, qu’ils soient blancs ou rouge. Suffisamment doux pour ne pas dominer, son goût délicat peut aussi donner saveur et texture à vos plats (salades, quiches…) et surprendre vos convives par son origine inattendue. Et pourquoi pas la recette suivante :

💡 SAMOUSSAS de CHOU VERT FRISÉ, LARDONS, BLEU DE SAINT JEAN, POIRES ET NOIX DE PÉCAN

  • Faites revenir des lardons, finement découpés, dans une poêle. Les réserver une fois cuits.

  • Faites revenir quelques lanières du cœur d’un chou vert dans le gras des lardons. Laissez fondre 15-20 min puis ajoutez une cuillère de crème fraiche. Laissez fondre la crème.

  • Hors feu, ajoutez des miettes de Bleu de Saint-Jean à la préparation.

  • Ajoutez des cerneaux de noix et de petits morceaux de poire puis les lardons, préalablement réservés.

  • Garnissez une feuille de brick d’une cuillère du mélange (attention à égoutter la crème si le mélange est trop liquide, sinon, les bricks se fragiliseront).

  • Pliez la feuille en forme de triangle. Recommencez l’opération autant de fois que de samoussa nécessaire.

  • À l’aide d’un pinceau, badigeonnez ces derniers d’un peu d’huile d’olive.

  • Enfournez-les à chaud (180 °C) pour 15-20 min.

  • Servez et dégustez chaud.

Clients de Caen, et de la grande couronne caennaise, retrouvez la douceur du Bleu de Saint Jean sur votre table, en le commandant sur notre drive.
Chez Emilie & Géraldine, nous avons à cœur de mettre en avant des produits locaux artisanaux de qualité et de contribuer au « Mieux-manger ». Cet engagement et nos valeurs nous ont d’ailleurs values d’être labellisées « Projet Alimentaire Territorial ».

Découvrez d’autres articles de notre blog.

Suivez notre actualité sur Facebook et Instagram

 

Sources :

  • www.fermedelataboisiere.fr
  • Le reportage de France 3 Basse-Normandie sur Lucie :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *